www.industrieweb.fr
Westermo Teleindustri AB

Prolongateur Ethernet SHDSL haute vitesse

Grâce à la technologie de transmission SHDSL, le prolongateur Ethernet DDW-120 de Westermo permet d’utiliser les câbles paires cuivre torsadées existants pour établir des connexions à distance à grande vitesse entre deux réseaux Ethernet. Les débits assurés vont jusqu’à 5,7 Mbits/s et la portée du dispositif jusqu’à 15 kilomètres, à faible débit de données. Cette technologie constitue ainsi une alternative majeure à la fibre optique et aux systèmes radio pour relier plusieurs réseaux Ethernet distants, avec une grande facilité d’installation. Le prolongateur DDW-120 fait, par ailleurs, appel à une unité de suppression des transitoires sur chaque interface de ligne pour éviter tout risque de surintensité ou de surtension et permettre aux lignes de supporter les transitoires indirects dus à la foudre et les problèmes d’induction de puissance et de courts-circuits.

Prolongateur Ethernet SHDSL haute vitesse
La portée d’un réseau Ethernet standard est, de par sa conception, limitée à une distance de 100 m pour les transmissions point à point utilisant des câbles cuivre. Pour bénéficier d’une portée supérieure, il n’est pas possible d’utiliser des câbles Ethernet UTP standard. Pour créer une liaison à grande vitesse entre deux réseaux Ethernet distants, il faut utiliser un prolongateur. Le modèle DDW-120 de Westermo utilise des câbles à paires cuivre torsadées plutôt que la fibre optique ou les liaisons radio plus onéreuses. Ce dispositif « Plug-and-Play » convient à de nombreuses applications et assure des débits de données allant de 192 Kbit/s à 5,7 Mbit/s dans les deux sens sur des distances allant jusqu’à 15 Km (signalisation ferroviaire, systèmes embarqués ou installés sur la voie, tunnels, autoroutes, ports, centrales électriques, infrastructures industrielles de grande envergure, etc.).

La fonction Link Fault Forward (LFF) du DDW-120 transmet des informations relatives au statut de la liaison Ethernet entre deux unités DDW-120 en utilisant le lien SHDSL. Alors que de nombreuses applications imposent de déconnecter la liaison située de l’autre côté de la liaison SHDSL lorsque la liaison Ethernet primaire ne fonctionne plus, la fonction LFF utilise des bits situés dans les couches hautes SHDSL et préserve ainsi la bande passante réservée aux données. L’unité opposée lit alors les bits et le statut de la liaison est modifié en fonction des données de statut qui ont été reçues. L’utilisateur peut lire le statut de LFF sur les LED situés sur la partie avant de l’unité.

Une configuration et des diagnostics simplifiés
L’installation et la configuration du DDW-120 sont d’une extrême simplicité : aucune configuration logicielle n’est requise pour activer le statut opérationnel des unités. En cas d’utilisation de câblages longs ou de mauvaise qualité, il est possible de régler certains paramètres via des commutateurs DIP dans un but d’optimisation de la performance, sachant que l’unité possède également un dispositif de diagnostic avancé permettant à la personne chargée de l’installation d’analyser la qualité de la ligne ainsi que le statut de la connexion (il faut, pour cela, un câble de diagnostic).

Une fiabilité parfaite pour un fonctionnement dans les environnements industriels extrême
Toutes les interfaces disposent, en standard, d’une isolation galvanique intégrale et d’une protection contre les transitoires. Les interfaces de lignes sont également équipées de protections importantes contre les surtensions et les courants transitoires. Le boîtier monté sur rail DIN assure la robustesse de l’unité et tolère les températures ambiantes allant de –40 à 70°C. Afin d’éviter toute interruption de communication, ces unités sont équipées d’entrées d’alimentation redondantes qui permettent d’utiliser deux alimentations distinctes assurant une plage de tension de 10 à 60 VCC.

Le DDW-120 assure de manière transparente l’adressage multidestinataire, la gestion des paquets VLAN, et le VPN pass-through pour IPSec. Il peut aussi être utilisé avec des protocoles tels que MODBUS/TCP et Profi net IO. Les unités négocient automatiquement la vitesse de transmission mais elles peuvent aussi être forcées de choisir un débit de données plus lent (et plus fiable) ou plus rapide (et moins fiable). Le DDW-120 peut être utilisé dans des applications de point à point ou comme unité de début ou de fin avec le DDW-220/221/222 dans les applications en cascade.

Contact:
Bo jansson
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Tel: +46 (0)16 42 80 00
www.westermo.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)