www.industrieweb.fr
BYSTRONIC News

PAS DE SMART FACTORY SANS LE CLOUD

Nous l’utilisons tous quotidiennement: le Cloud. Dropbox et Google Docs facilitent le partage des données, et les logiciels basés sur le Cloud sont de plus en plus très répandus. Ce qui est déjà la norme au quotidien pour bon nombre, fait aussi son entrée dans l’infrastructure des entreprises industrielles. Or, la transition vers le nuage de données requiert certaines exigences.

PAS DE SMART FACTORY SANS LE CLOUD

Quiconque veut accéder au Cloud, doit avoir confiance dans la Big Tech. Un petit nombre d’entreprises américaines dominent le marché: Amazon, Microsoft, Google et IBM ont misé sur une activité très lucrative en proposant aux sociétés des solutions basées sur le Cloud. Amazon, le leader du marché, a réalisé à lui seul un chiffre d’affaires de près de 20 milliards de dollars avec l’informatique dématérialisée au dernier trimestre de l’année 2021.

Il n’y a quasiment pas d’alternatives à ces grands acteurs. Et tôt ou tard, la plupart des entreprises devront bien confier leurs données aux géants de la technologie Big Tech – la pression sur les prix les y contraint.

La transformation numérique se généralise
Outre le potentiel des économies réalisables, la quête d’innovation pousse aussi à repenser l’approche globale des technologies de l’information (IT). Des ressources IT flexibles et évolutives sont indispensables pour numériser des processus de fabrication complexes et mettre en réseau des chaînes logistiques au sein d’un écosystème. Ceci vaut également pour l’industrie: quiconque veut exploiter les possibilités qu’offre l’Internet des objets (IoT) en matière de production et réussir la mise en œuvre de la vision de la Smart Factory, ne pourra pas se passer du Cloud.

Cloud privé ou public?
Ces deux concepts de Cloud ne sont pas exactement équivalents. En principe, les entreprises ont le choix entre les deux types:

Private Cloud
Si une entreprise utilise un Cloud exclusivement pour elle-même, il s’agit d’un Private Cloud (nuage privé).

Public Cloud
En revanche, un Public Cloud (nuage public) est utilisé simultanément par plusieurs entreprises, ce faisant, les fournisseurs assurent que les différents utilisateurs peuvent seulement accéder à leurs propres données.

Particulièrement ardu pour l’industrie de la transformation
Trouver la solution optimale et l’infrastructure correspondante n’est pas le seul défi à relever en matière de Cloud. Pour les entreprises industrielles, la transformation numérique est particulièrement contraignante. Car, en fin de compte, il s’agit pour les entreprises de fabrication d’interconnecter deux très univers hétérogènes, à savoir la technologie de l’information (IT) et la technologie opérationnelle (OT).

Des groupes industriels investissent dans le Cloud
Malgré ces obstacles, l’informatique dématérialisée progresse également dans la production industrielle. Certains groupes industriels mettent déjà en application la vision de la Smart Factory, ce qui serait impensable sans le Cloud.

Les entreprises industrielles de premier plan stockent non seulement leurs données IT et OT sur le Cloud, mais élargissent aussi leur portefeuille en proposant des solutions basées sur le Cloud.

www.bystronic.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)