www.industrieweb.fr
Aggreko

LA CONTINGENCE EST ESSENTIELLE DANS UN CONTEXTE DE TENSIONS CROISSANTES SUR LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE

Alors que les tensions sur le réseau électrique atteignent des sommets dans plusieurs grandes villes européennes, les opérateurs de centres de données en colocation peuvent avoir besoin d'intégrer des solutions d'énergie distribuée pour garantir leur approvisionnement en électricité, selon le spécialiste de l'énergie temporaire Aggreko

LA CONTINGENCE EST ESSENTIELLE DANS UN CONTEXTE DE TENSIONS CROISSANTES SUR LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE

Cette évolution fait suite à un récent rapport de CBRE soulignant une augmentation de 17% de l'offre en colocation sur le marché FLAP (Francfort, Londres, Amsterdam, Paris) par rapport à l'année dernière, malgré les retards de construction dus à la pandémie.

Billy Durie, Responsable International du secteur Centres de données chez Aggreko, déclare : « La demande de données et d'électricité a atteint un niveau record dans plusieurs grandes villes européennes. Les tensions sur le réseau électrique atteignant des sommets, certaines villes comme Amsterdam ont même imposé un moratoire sur la construction de centres de données afin de réduire les risques de coupures de courant. »

« Les réseaux électriques des agglomérations étant soumis à d’énormes pressions et la majorité des centres de données en colocation étant situés en zones métropolitaines, les opérateurs sont confrontés à un risque important de perturbations électriques à l'avenir. C'est pourquoi il est particulièrement important de disposer de solutions décentralisées sur site afin que les installations soient moins dépendantes des fluctuations du réseau électrique. »

En République d'Irlande, le fournisseur national d'électricité EirGrid prévoit que les centres de données pourraient représenter jusqu'à 25% de la demande électrique totale d'ici 2030. À ce titre, la section 4.2.4 de la politique et du processus d'offre de raccordement 2019 d’EirGrid, précise que l’entreprise ne fournira de « capacité ferme » que si le centre de données met à disposition une production sur site dispatchable. Dans le cas contraire, l'offre sera de type « demande flexible » ce qui signifie que l'offre pourra être réduite en cas de contraintes importantes sur le réseau.

Les problèmes de fiabilité du réseau ont également coïncidé avec une demande accrue d'énergie de mise en service, ce qui signifie que les opérateurs de centres de données risquent d'avoir du mal à tester efficacement leurs installations à l'avenir. Pour ces raisons, la location de solutions énergétiques décentralisées a été suggérée comme une méthode efficace pour permettre aux entrepreneurs de tester leurs sites de manière exhaustive, et de sécuriser leur approvisionnement énergétique dans les années à venir.

Toutefois, les réglementations environnementales de plus en plus strictes concernant les émissions de carbone et la pollution sonore limitent la gamme de générateurs susceptibles d’être déployés dans les zones urbaines. Seules les solutions respectueuses de l'environnement, comme les groupes électrogènes thermiques 50 kVA d'Aggreko, conformes à la norme Stage V, ont été jugées aptes à l’utilisation en milieu urbain.

M. Durie conclut : « Dans des pays comme l'Irlande, la contrainte électrique est devenue si forte que les opérateurs de centres de données doivent prouver que leurs installations peuvent être totalement autosuffisantes pour être autorisées à accéder au réseau électrique. Ce type de réglementation est susceptible de suivre sur le marché FLAP, et ainsi faire que l'intégration de solutions énergétiques décentralisées sur site devienne plus importante que jamais à l'avenir. »

Pour plus d'informations sur les solutions pour centres de données d'Aggreko, visitez :https://www.aggreko.com/en-gb/sectors-and-services/data-centres

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)