www.industrieweb.fr
Keyence France

Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques

Sur son usine d’Evreux, GlaxoSmithKline, dans le souci d’améliorer ses processus de fabrication, avait besoin de mettre à niveau son système de vision pour ses lignes de marquage haute cadence. Le précédent système obligeait en effet la désactivation de la vérification automatique, ce qui contraignait l’usine à réaliser le contrôle par des opérateurs. Non seulement, la solution Keyence se révèle fiable, mais en plus, elle est bien moins chère que celle de ses concurrents.

Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques
Le système de vision permettant le contrôle du marquage est constitué de 3 caméras. « La première est impliqué dans la phase la plus délicate car il s’agit de lire un marquage laser de couleur noire sur des boîtiers plastiques de différentes couleurs – 4 pour quatre molécules différentes. Si la lecture est assez facile sur le vert ou l’orange, elle se révèle complexe sur le bleu ou le violet qui offre un contraste limité » explique Sylvain Bouckenooghe, chef de projet.

La solution a été d’appliquer un éclairage spécifique : « Nous nous sommes adressés directement à Keyence qui a su trouver une solution par rapport à nos problèmes. Le technico-commercial a proposé les réglages nécessaires y compris pour l’éclairage. Keyence nous a alors prêté le matériel, ce qui nous a permis de nous rendre compte immédiatement que cela marchait parfaitement. Depuis, un million de pièces sont passées depuis 4 mois en 3/8, sans qu’il y ait la moindre défaillance».

La deuxième caméra contrôle la pose d’une étiquette tant en terme de concentricité que de position avec une tolérance d’environ 0,3 mm tandis que la dernière caméra lit sur une étiquette que la date de péremption est correctement indiquée. Pour cela le système de vision utilise une OCR intégrée.

La puissance au service de la fiabilité de détection
« Nous savions dès le début que le système était largement assez puissant pour convenir à nos cadences de production. Nous sommes en revanche très satisfaits de la stabilité de détection. En pharmaceutique, c’est encore un peu plus contraignant, car on ne peut pas accepter 99,99 % de fiabilité, mais uniquement 100% » ajoute Sylvain Bouckenooghe.

Le CV-5000 de Keyence est le plus puissant système de vision autonome du marché. Il offre, par exemple, la possibilité de traiter 1 million de pixels en 20,5 ms. Cette puissance de calcul permet également de fiabiliser davantage le contrôle de production : sa répétabilité est la plus importante du marché (7x supérieure aux standards actuels) et de nombreux traitement d’image disponibles afin d’optimiser la précision des contrôles. En complément, 18 fonctions d’inspection sont proposées. Elles répondent aux besoins des applications de vision les plus exigeantes (y compris les modes Shape Trax et l’OCR).

Les modèles de la série CV-5000 sont commandés par un moteur de traitement d’images couleur grande vitesse et une unité centrale RISC grande vitesse (ordinateur à jeu d’instructions réduit) associés à deux processeurs DSP (processeurs de signal numérique) spécifiques au traitement des images. Dans l’ensemble, les modèles de la série utilisent quatre processeurs afin d’obtenir le traitement parallèle et la vitesse de traitement la plus élevée possible. L’unité centrale et les processeurs DSP permettent d’atteindre deux fois la vitesse des meilleurs modèles existants sur le marché.

Une solution très économique et performante
« Nous avons lancé une consultation et nous avons été surpris de constater que l’offre Keyence était trois fois moins chère » explique Sylvain Bouckenooghe. « La différence s’explique par le fait que nos caméras sont beaucoup plus faciles à intégrer. Keyence France inclut dans son prix la prestation de service, de fait, même à coût de matériel similaire, nous sommes bien moins chers », explique Alexandre BONY, chef de produit Vision au sein de Keyence France.
« La mise en œuvre n’a duré que 4 jours. La gestion de projet a été relativement simple. Notre expérience des systèmes de vision nous a permis d’identifier rapidement les points clés pour ne pas perdre trop de temps ni d’énergie sur les détails », ajoute Sylvain Bouckenooghe.

La série CV-5000 dispose de fonctions qui facilitent la mise en œuvre. Un ajustement à l’éclairage rétablit par exemple automatiquement la luminosité d’une image capturée au niveau de celle de l’image de référence préenregistrée. Ceci évite les anomalies dues à la dégradation de l’éclairage et à la variation de la lumière extérieure. De plus jusqu’à 16 types de filtres peuvent être définis par fenêtre (anti-reflet, traitement par couleur…). Enfin la série CV-5000 est un système multi caméras : au contrôleur peut être connecté jusqu’à 4 caméras parmi un choix de 12 caméras, ce qui est le plus vaste choix du marché. Ceci a un intérêt économique lorsque l’inspection implique plusieurs caméras. Cette configuration permet aussi aux grands sites industriels la mise en œuvre de solutions très cohérentes, donc plus simples et économiques à installer et à maintenir. Parmi ces caméras, des modèles CCD couleur à 2 millions de pixels ou 5 millions de pixels sont disponibles (le plus élevé du marché). Ces caméras peuvent traiter en tout 2 millions de pixels en une seule opération. Les caméras CCD grande vitesse 7x de la série CV-5000 sont aussi proposées. Elles sont les plus rapides de leur catégorie et s’adaptent facilement aux lignes ultra-rapides et à la production de pièces en continu. Les modèles de caméras à 1 million de pixels sont capables de réaliser le traitement en à peu près autant de temps que les modèles classiques à 240 000 pixels.

Un système ouvert
« Nous préférons avoir la main sur l’équipement de contrôle. Nous ne voulions pas d’une boîte noire comme d'autres systèmes proposés sur le marché. C’est un point fort de la solution Keyence, car nous avons les moyens de modifier des paramètres internes ou de rajouter des outils de contrôles simplement sans passer par le fournisseur. Nous évitons ainsi les surcoûts après la mise en service », conclut Sylvain Bouckenooghe.

La série CV-5000 offre une connectivité maximale : E/S TOR, port Ethernet, USB et RS-232… L’interfaçage avec l’automate a été immédiat. Il sert évidemment à éjecter les produits non-conformes de la ligne de fabrication.
Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques
Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques
Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques
Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques
Les systèmes de vision Keyence permettent d’accélérer et de fiabiliser le marquage de produits pharmaceutiques

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)